Véganisme et carences : un couple accusé de négligence envers un enfant

A lire sur The Sydney Morning Herald (Traduction ci-dessous)

« Un couple qui aurait gardé leur fille de 20 mois sous un régime strictement végétalien, mal nourrie et souffrant de rachitisme, a plaidé non coupable de négligence envers un enfant. La femme de 31 ans et l’homme de 33 ans ont comparu devant le tribunal local de Waverley (Australie) mercredi, accusés d’avoir infligé des lésions corporelles graves et de ne pas avoir pu subvenir aux besoins d’un enfant.

Le couple a été arrêté dans une maison dans la banlieue Est de Sydney vendredi dernier […] Il est entendu que l’enfant présentait une carence aiguë en vitamine D, en vitamine B12, en zinc et en fer. Le 10 mars, des détectives ont été contactés pour la santé de la petite fille, alors qu’elle était admise à l’hôpital pour enfants de Sydney souffrant d’une crise. Le personnel médical a indiqué que la taille et le poids de l’enfant étaient bien inférieurs à ce qu’ils devraient être pour un enfant de son âge, alors qu’elle souffrait également de malnutrition et souffrait de rachitisme.

Les avocats du couple, représentés séparément, ont tous deux présenté des plaidoyers de non-culpabilité sur les deux chefs d’accusation mercredi. Ils resteront sous caution jusqu’à ce que l’affaire revienne à Waverley le 30 mai. Le rachitisme par carence en vitamine D est une maladie osseuse évitable qui peut causer une croissance retardée et des difformités squelettiques. La plupart des gens reçoivent de la vitamine D du soleil, du poisson gras, des œufs ou des produits laitiers. »

Tags

Peut vous intéresser

Close
Close